25 ans de VOYAGES

25 ans de VOYAGES

Roumanie 2

SUITE...

 

 

A Babadag, une des rares mosquées de Roumanie .

 

 

 

 

Notre route nous faisait passer tout près d'Histria, nous avons fait la visite de cette ancienne cîté gréco-romaine mais il faut bien reconnaître qu'elle ne mérite pas le détour, tout au moins pour des profanes comme nous .

Après son musée,nous nous baladerons sous un soleil de plomb à travers les ruines des thermes, places et allées dallées en bordure du lac Sinoie.

 

 

 

 

 

 

Nous passerons deux jour de récupération sur les bords de la Mer Noire à Constanta...mais les mouches nous feront fuir!

 

 

 

 

Nous entamons notre remontée par Bucarest que nous ne visiterons pas, d'abord parce que la canicule s'est installée sur la Roumanie et que dans ces conditions nous ne pouvons laisser Ulysse trop longtemps dans le cc mais aussi parce que cette ville ne nous inspirait pas.

 

Sur la route de Brasov, une visite et étape à Sinaia.

Le monastère du 17e tout d'abord qui donnera son nom à la ville. Murs blancs et toits verts s'harmonisent avec les sapins des alentours. Dans les deux cours  se trouvent deux églises.

 

L'une plus grande et plus récente...

 

 

 

 

 

 

 

L'autre plus petite et qui possède de magnifiques fresques en cours de restauration.

 

 

 

 

 

Mais la merveille de Sinaia est le château de Peles où résida le roi Carol 1er.

Tout de pierre, de bois et matèriaux précieux et qui possède 160 pièces.

 

Pour y parvenir, nous passons tout d'abord devant le château de Pelisor.

 

 

 

Nous essayons d'éviter les ours (lol)

 

 

 

...et enfin nous l'apercevons.

 

 

 

 

Agréable promenade dans les jardins en attendant l'heure de la visite.

 

 

 

 

 

 

L'intérieur un peu surchargé renferme fresques, vitraux, tapisseries, armes, bibliothèque et tableaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il possède même son théâtre.

 

 

 

 

Nous quittons cette ville très touristique pour une autre ville encore plus touristique  qui possède elle aussi son château très connu puisqu'il s'agit du château de Bran rattaché au nom de Dracula. Pour nous, un attrape touristes.

D'extérieur, une demeure romantique; à l'intérieur il n'y a rien à voir...donc nous circulons.

 

 

 

 

Nous effecturons la traversée des Carpates par la fameuse route de la Transfagarasan de Curtea de Arges à Sibiu.

Dans un état déplorable dans sa première partie elle ne devient vraiment interessante que quelques kilomètres avant le sommet du col.

 

 

 

 

 

 

 

 

Sibiu.

Une ville au charme baroque qui s'est refait une beauté en 2007 lorsqu'elle a été désignée capitale européenne de la culture?

Des places et ruelles bordées de vieilles façades  aux teintes pastel, surnommée "la petite Vienne".

 

 

 

 

 

 

 

 

Même  les tenues de quelques lycéennes sont affriolantes...

 

 

 

 

Tout à côté de la ville, le musée de plein air d'Astra de Dumbrava Sibiulu. Le plus grand de Roumanie et qui renferme 350 bâtiments traditionnels.

 

 

 

 

 

Nous avons fait étape à l'entrée du monastère de Sambata et le matin avons été réveillés par le chant des moines. Outre la beauté du site nous avons apprécié la totale gratuité, tant du parking que de la visite et la liberté de pouvoir photographier ou filmer sans taxe. Très rare en Roumanie. Nous avons compensé par un bon resto!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les diables aiment bien les femmes ...

 

 

 

Nous reprenons la route par la vallée et gorges d'Olt à travers le parc national  de Cozia.

 

Horezu est la ville des poteries et elle aussi possède un très beau monastère.

 

 

 

 

 

Quand je vous disais que les diables aimaient bien les femmes...

 

 

 

 

 

 

Nous poursuivons par Targu Jiu, Petrosani et Hateg et le parc naturel de Gradistea Muncelului Cioclovin. Routes bien agréables avec les premières couleurs d'automne.

 

Etape à côté de la curieuse église de Densus plutôt de style byzantin et qui change un peu de tout ce que nous avons pû voir précédemment.

 

 

 

 

Notre dernière visite en Roumanie sera pour Timisoara, célèbre pour avoir joué un rôle décisif au cours de la révolution de 1989. Elle possède de nombreux jardins mais les façades du centre historique mériteraient un bon ravalement, c'est paraît-il ce que s'emploient à faire les autorités.

 

La cathédrale orthodoxe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le retour s'effectuera comme à l'aller par la Hongrie, l'Autriche où nous flânerons quelques jours et l'Italie où nous prendrons le temps de découvrir les Dolomites que nous ne connaissions pas .

Mais avant de conclure quelques images typiques de Roumanie.

 

 

Les puits.

 

 

 

 

 

Quelques maisons typiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

Originales les ruches .

 

 

 

 

 

Coins d'étapes sympas.

 

 

Viscri

 

 

 

 

Aux volcans de boue.

 

 

 

Au monastère de Sinaia 

 

 

 

Dans les Carpates

 

 

Sur les rives de l'Olt

 

 

 

 

A l'église de Densus

 

 

 

Ce séjour aura occasionné de belles rencontres.

 

 

 

 

 

Un pique-nique partagé avec des Roumains.

 

 

Le patron du Morena

 

 

 

Sans oublier Vladimir, Stefan et Souna un jeune couple Turco-Allemand.

 

 

 

 

 

Conclusion.

 

La Roumanie est un pays que nous avons bien aimé, ceci en partie dû à l 'accueil et la gentillesse de ses habitants. Beaucoup de belles églises et monastères à voir  ce qui à la longue devient peut-être un peu répétitif. De beaux paysages, particulièrement dans les Maramures qui sera notre région préférée mais que nous avons visité hélas avec un temps gris et pluvieux. Si nous devions y retourner un jour, ce serait en grande partie pour cette région.

 

 

Plus de photos içi---> http://20ansdevoyages.blog4ever.com/blog/photos-cat-263507-1948676364-roumanie_2011.html

 

 

 

 

 

 

 



11/10/2011
20 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres