25 ans de VOYAGES

25 ans de VOYAGES

Pologne

                                  

 

 

 

                                       LA POLOGNE

 

                       

 

Septembre 2009, nous sommes en Pologne après une halte en Alsace et avoir rapidement traversé l'Allemagne par Berlin.

Nous rejoindrons la mer Baltique à Mielno et longerons la côte jusqu'à Rowy où un copain de forum nous avait donné l'adresse d'un Pole Namiotowe (petit camping tenu par des particuliers): le Vagabunda. Merci Kryk car ce fût notre camping préféré de tout le voyage. Sanitaires impeccables et accueil sympa tout près du centre ville et de la mer.

 

 

 

Nous y resterons 3 jours et en profiterons pour sillonner la région.

Kluky est un village adorable, moitié musée moitié village puisqu'une bonne partie des maisons "à carreaux" est encore habitée.

 

 

 

 

LEBA. Un tranquille petit port de pêche qui se transforme aux beaux jours en station de villégiature très appréciée.

 

 

Très prisées sur les ports de la Baltique, les reconstitutions de bateaux historiques qui servent pour les promenades en mer et la découverte des côtes et canaux.

 

 

 

                   

 

Repas  sur le port de Leba, à l'ombre et avec un beau rocher qui me permettra de masquer l'immatriculation  (lol).

 

 

Une promenade dans le parc national de SLOWINSKI nous conduira jusqu'au phare (Laternia Morska) de Czolpino qui coiffe la plus haute dune qui culmine à 55m. Crevant pour y arriver, aussi nous nous contenterons d'admirer de son sommet les autres dunes mouvantes dont celle de Gora Lacka.

 

 

 

GDANSK. La perle de la Baltique. Une ville incontournable. Ancienne Dantzic elle fût réduite à néant pendant la guerre et reconstruite brique par brique pour redevenir la fière cîté d'aujourd'hui.

Si Copernic, Chopin ou le pape Jean-Paul II sont les personnalités les plus connues de Pologne, il ne faut pas oublier Lech Valésa et son Solidarnosc enfanté au chantier naval de Gdansk. Elle est aussi appellée capitale de l'ambre.

 

 

 

Flâner le long de ses quais ou places est très agréable même si comme aujourd'hui il pleut... mais nous n'avons pas de quoi nous plaindre puisque nous n'aurons sur tout le mois que 2 jours de pluie.

 

                  

 

Très photographiée, la vieille grue médiévale sur les bords de la Motlawa.

 

                  

 

Il faudrait plusieurs jours pour découvrir toutes les beautés de cette ville: La voie royale, les portes "hautes" et "dorées", la halle St Georges, la rue Dlugale, le long marché, la maison dorée, les quais et nombreuses églises.

MALBORK. Autrefois connu sous le nom de Marienburg, ce château fort en briques, ancien siège du grand maître de l'ordre Teutonique est le plus grand ouvrage médiéval de ce genre en Europe. Entouré de plusieurs ceintures de murailles, flanquées de tours et de portes, ce palais est une réussite. Il est en réalité constitué de trois châteaux: au nord le château bas ou esplanade, le château moyen avec le palais des grands maîtres et au sud, le château supèrieur.

 

 

 

 

 

Un arrêt au Skansen (musée de plein air ou ethnographique) d'Olsztynek. C'est le genre de visite que nous aimons bien et nous ne nous en priverons pas puisqu'ils sont nombreux en Pologne et que nous en visiterons quatre. Il est constitué d'une ciquantaine de bâtiments reconstruits ou originaux provenant de Mazurie, Podlachie ou Lituanie.

 

 

 

 

 

                  

 

 

 

 

Nous ferons une étape "son et lumière" au pied de l'église de Wielizew. En effet, cette tranquille bourgade illumine son église et les offices sont transmis par haut-parleur à l'extèrieur. Nous nous apercevrons par la suite que ce n'était pas une exception!

VARSOVIE. Entièrement détruite pendant la seconde guerre mondiale et aujourd'hui complètement reconstruite, elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial culturel de l'Unesco comme bon nombre d'autres villes ou monuments en Pologne. Nous avons profité d'une superbe journée pour la découvrir en calèche ce qui permet de découvrir la ville et de  se repérer pour revenir à pieds cette fois,affiner notre visite. La voie royale est jalonnée de palais et églises, la place du marché et les vieilles maisons qui la bordent, la cathédrale St Jean, autant de monuments incontournables ...

 

                   

 

 

 

 

 

 

La sirène de Varsovie, soeur jumelle de celle de Copenhague,est devenue l'emblème de la ville.

 

                   

 

Du Ghetto de Varsovie, il ne reste pratiquement rien. Il faut pourtant se souvenir qu'un mur de 3 mètres de haut et long de 18 km isolait 500 000 juifs. Quelques monuments commémoratifs nous rappellent cette période de triste mémoire.

 

 

Le monument qui commémore l'insurrection du ghetto d'avril 43.

 

 

 

Le monument aux victimes de l'Est: impressionnant!

 

 

KASIMIERZ DOLNY. Petite ville baignée par la Vistule, elle attire bon nombre d'artistes et de touristes. Maisons en bois et maisons bourgeoises renaissance cohabitent avec bonheur.

 

 

 

                Ulysse s'est fait un copain et apprécie les rives de la Vistule.

 

 

 

LUBLIN. Une vieille ville qui a conservé son ordonnance urbanistique médiévale. Son château royal domine la ville.

 

 

 

ZAMOSC. Joyau de la renaissance Polonaise. Son Rynek est un carré parfait de 100m de côté. Il est dominé par son élégant et imposant Ratusz (Hôtel de Ville). Ses maisons Armeniennes colorées se distiguent des autres maisons bourgeoises par leur décoration et ornementation exubérantes.

 

 

 

 

 

Comme beaucoup de villes Polonaises, Zamosc garde un souvenir dramatique de la seconde guerre mondiale. Sa rotonde, vaste bâtiment circulaire de briques rouges devint un lieu de torture, d'exécution et de transit vers les camps de la mort, 8000 juifs, partisans ou soldats soviétiques y périrent. Tout autour, le cimetière rassemble des pierres tombales où les étoiles rouges côtoient les étoiles de David et les croix catholiques.

 

 

 

 

 

 

A Zwierzyniec nous ferons la connaissance d'un Polonais marié à une Française qui nous a accompagné dans un camping qu'il a fait ouvrir pour la circonstance. Nous aurions bien bavardé plus longtemps, pour une fois qu'il n'y avait pas la barrière de la langue mais il avait un rendez-vous de famille pour présenter sa femme. Zwierzyniec est un village paisible avec son église au milieu du lac.

 

                  

 

Nous sommes près de la frontière avec l'Ukraine et ce n'est pas par hasard puisque nous nous étions promis d'aller à RAWA-RUSKA où mon père a été prisonnier dans un camp de représailles après une précédente évasion. Promesse tenue mais non sans mal puisque nous sommes restés bloqués 7h à la frontière au retour. Plus d'une dizaine de contrôles, tampons, bureaux et pour finir un douanier qui ne faisait pas dans la dentelle et  qui a fouillé le CC de fond en comble en cassant la fermeture du frigo qui ne s'ouvrait pas assez vite à son goût!

 

 

Du camp il ne reste rien, seuls deux ou trois monuments commémoratifs ont été érigés.

 

 

             

 

 

L'environnement n'est guère plus joyeux, les routes défoncées, heureusement les animaux le long ou sur les routes et les bulbes des églises égaient un peu le paysage.

 

 

               

 

 

La frontière au retour: mirador, militaires et des Ukrainiennes qui proposent du café aux occupants des voitures pour patienter...

 

Retour en Pologne, suivons ce bus qui nous fait la route ...

 

 

... et nous voici rendus au Skansen de SANOK. Ce musée a sauvé du délabrement une centaine de bâtiments construits entre le 17e et le 20e S.

 

 

 

 

 

 

 

                               Sanok était une région pétrolifère.

 

 

 

 

 

 

 

Cette calèche nous tend les bras mais nous lui préférons notre CC pour de nouvelles balades.

 

 

 

                                                 Ils ont la priorité...

 

 

Entamons maintenant le circuit des églises en bois. Nous visiterons celles de Hoszow, Rabe, Binarowa, Sekowa, Debno et Lopuszna. Hélas quelques intérieurs n'étaient pas visibles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                 

 

                 

 

                   Ulysse attend patiemment la fin de la visite de ses maîtres.

 

 

 

 

Les maisons en bois sont aussi très courantes, surtout en Petite Pologne mais d'une façon générale nous avons été agréablement surpris par la coquetterie des maisons souvent de couleur voyante.

 

 

 

 

 

 

 

ZAKOPANE. Station de villégiature et de ski renommée. Trop touristique à notre goût et même hors saison, un monde fou! Nous avions prévu d'y rester quelques jours, une matinée nous a suffi! De belles (luxueuses) maisons  en bois et la spécialité fromagère vendue à tous les coins de rue, c'est tout ce que nous en garderons comme souvenir !

 

                  

 

 

 

 

                  La spécialité du coin: l'oscypek, fromage de brebis.

 

 

En nous rendant à Chocholow nous croiserons un mariage en grande pompe et dans la tradition...

 

 

CHOCHOLOW. Nous avons bien aimé et préféré ses maisons plus "massives" aux rondins de bois empilés, à celles de Zakopane. Elles bordent la route sur près d'un kilomètre.

 

 

 

 

 

                 

                       

 

Aux portes de Cracovie se trouve la plus importante et la plus vieille mine de sel du monde, classée elle aussi par l'Unesco. Un itinéraire touristique de 3,5km nous entraîne à plus de 100m sous terre, par des galeries taillées dans le sel, vers des salles où la vie et la création de la mine nous est expliquée sous forme de tableaux ou de sculptures, elles aussi taillées dans le sel gemme.

 

                

 

 

 

Le must de la visite sera la chapelle Ste Cunégonde,patronne des mineurs, avec ses lustres en cristaux de sel.

 

 

 

 

                 

 

                             Jean-Paul II est bien sûr aussi présent.

 

                 

 

CRACOVIE. Nous avions apprécié à Varsovie le système de"pré-visite" en calèche, nous renouvèlerons l'expérience mais en voiture électrique cette fois avec audio-guide. Nous complèterons notre visite à pieds par la suite.

La place du grand marché, l'église ND le Wavel et son château Royal, le collegium Maius et bien sûr le quartier de Kazimierz qui possède des témoignages de la culture Juive avec ses synagogues et son cimetière ont retenus notre attention.

 

 

 

 

                               Scènes de rue et expo en plein air.

 

 

 

 

 

 

 

 

                              Wawel: Château et cathédrale

 

 

 

 

                

 

                   

 

 

                                             Le quartier Kazimierz

 

 

 

Sur une des places, se tient tous les jours marché aux puces et expos photos.

 

                 

 

 

                

 

 Monument à la mémoire des milliers de juifs morts ici et l'un de leur cimetière.

 

 

AUSCHWITZ-BIRKENAU. Pour ne pas oublier! le plus grand camp de concentration hitlèrien où ont péri plus de 1 500 000 détenus. Les images se passent de commentaires.

 

 

 

 

 

 

                                         Le mur des fusillés

 

 

               *

                                      Un  four crématoire

 

 

 

La voie ferrée de Birkenau où arrivèrent des millions de prisonniers...

 

 

 

 

 

 

Monument et plaque (déclinée en 21 langues) pour que l'odieuse barbarie ne se répète jamais.

 

 

 

                                            N'oublions jamais!

 

 

Etape près de Zawoja en attendant la fête ...

 

Une fête de chants et danses folkloriques qui nous a un peu déçue, vues les louanges du guide Vert et qui ne méritaient pas nos trois jours d'attente.

 

 

 

 

                

 

 

 

Musique, costumes et nourriture ne correspondant pas à notre attente, nous n'attendrons pas la fin de la fête et lui préfèrerons un autre skansen...celui de Zubrzyca Gorna.

 

 

              Des ruches du 18eS, trop encombrantes pour ramener à Bebel.

 

 

                                   Une belle collection de traîneaux.

 

 

 

 

 

WROCLAW. La ville aux 100 ponts. Toujours une vieille place du marché entourée de maisons anciennes et sa cathédrale, son hôtel de ville gothiques. La grande attraction est paraît-il le panorama de la bataille de Raclawice, monumentale peinture circulaire de 120m x 15m. Nous ne l'avons hélas pas visité.

 

 

 

 

                  

 

                  

 

 

                   

 

 Jean Paul II omni-présent et Bibi à qui tous ces commentaires donnent soif!

 

 

Un arrêt aux monastères de Lubiaz et de Gostyn construit sur le modèle de Santa Maria della Salute de Venise.

 

 

                  

 

Visite du château résidence néogothique de Kornik, surtout interessant par sa salle mauresque et ses armures.

 

                  

 

 

 

Laissons passer le train...

 

 

... et nous voilà à POZNAN. Sans doute la ville que nous avons préféré. Berceau de l'état Polonais. Comme presque dans toutes les villes du pays, le centre touristique est la place du vieux marché avec de nombreux monuments et musées. Son hôtel de ville semble sorti (surtout sous le soleil) du parc d'Euro-Disney! De belles loggias, des coupoles aux tons pastels et à l'interieur le musée de l'histoire de la ville.

 

                  

 

 

 

                 

 

 

 

Le plafond de l'Hôtel de ville.... et une visite au musée de la musique où sont rassemblés des instruments de toutes les époques et de tous les pays.

 

 

 

 

 

Une salle est bien sûr consacrée à Chopin, l'enfant du pays. On y trouve en particulier un de ses pianos ainsi  que son masque mortuaire et un moulage de sa main.

 

 

                 

 

L'église paroissiale St Stanislas, à trois nefs et  soutenues par des colonnes corinthiennes. Stucs,orgues, peintures et sculptures dorées magnifient ce bel ensemble baroque.

 

                   

 

 

 

Mais il suffit de traverser le trottoir pour se rendre compte que le camarade Lénine est encore bien présent!

 

               

 

Bilan en guise de conclusion:

Nous rêvions depuis longtemps de visiter la Pologne puisque ce voyage était déjà prévu en 1993 mais notre retour au pays l'avait fait avorter. Avec un GPS (indispensable) c'est un pays facile à visiter malgré le barrage de la langue. Nous avons vu de belles choses mais il ne restera pas dans les plus beaux et il se passera des années avant que nous y retournions... si nous y retournons! Cet avis n'engage que nous, à notre goût trop de villes dont beaucoup se ressemblent et pas assez de nature et beaux paysages. Heureusement sur un mois nous n'avons eu que deux jours de pluie à Gdansk et lors de notre circuit des églises en bois. L'essence et la vie en général est bien moins chère que chez nous (mais avec notre niveau de vie, les Polonais ne disent pas pareil bien sûr!).

Nous avons voyagé avec le guide Vert Michelin, Le Routard et des documents fournis par l'office du Tourisme Polonais en France. Nous nous sommes  toujours garés sans peine dans tous les centres villes pour éviter de laisser notre chien trop longtemps dans le CC. Une habitude à prendre avec les tramways le GPS faisant le reste. Si la propreté des villes et villages nous a agréablement surpris, nous n'en dirons pas autant de certains campings, de plus la majorité d'entre eux n'est pas équipé pour nos véhicules. Nous ne donnerons pas volontairement d'adresses de nos campings ou lieux d'étapes car les renseignements d'une année sur l'autre changent vite et nous nous rendons compte à la lecture de différents reportages que ce qui convient à l'un ne correspond pas toujours à l'attente des autres. Une mention spéciale pourtant pour le pole nomiotowe de Rowy "le vagabunda" sur la Baltique, conseillé par un colistier (Kryk pour ne pas le nommer, merci à lui) ainsi qu'aux copains qui nous ont aimablement transmis leurs expériences bien utiles.

 

En souhaitant que malgré nos quelques critiques, nombre d'entre vous aillent quand même visiter la Pologne et aient pris plaisir à nous lire ou regarder nos photos.

 

                   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



18/10/2009
25 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 186 autres membres